0 0

Qu'est-ce que la scoliose ?

Colonne vertébrale normale comparée à une colonne vertébrale atteinte de scoliose

La scoliose désigne une mauvaise posture de la colonne vertébrale, plus précisément une déformation latérale permanente accompagnée d'une rotation des diverses vertèbres.

L'origine de cette déformation latérale peut se situer dans différentes parties de la colonne vertébrale. Si la déformation se situe au niveau de la colonne thoracique, on parle de scoliose thoracique.
La scoliose lombaire est une déformation de la colonne vertébrale au niveau des vertèbres lombaires. Quant à la scoliose thoraco-lombaire, il s'agit d'une déformation touchant la zone située au niveau de la charnière entre la colonne thoracique et la colonne lombaire. Dans le cas des scolioses thoracique et lombaire, il existe une double déformation au niveau de la colonne thoracique et de la colonne lombaire.

Scoliose thoracique, lombaire, thoraco-lombaire

Causes de la scoliose :

La cause de l'apparition d'une scoliose est inconnue dans 85 % des cas. Ces scolioses sont alors d'origine « idiopathique ». Les scolioses idiopathiques touchent surtout les nourrissons, les tout-petits, les enfants âgés de moins de 10 ans et les adolescents. En effet, leur colonne vertébrale est soumise à une forte croissance. Cette forme de scoliose touche quatre fois plus les filles que les garçons.
Il existe d'autres formes de scoliose, bien moins fréquentes que la forme idiopathique. Dans ce cas, elles sont dues à d'autres maladies. Il s'agit des formes suivantes :

Scoliose neuropathique :

Ce type de scoliose est causé par des maladies affectant le système nerveux, comme l'ataxie locomotrice infantile. Dans le pire des cas, cette scoliose peut provoquer une insuffisance cardiaque mortelle, car elle entrave fortement le fonctionnement de différents organes.

Scoliose congénitale :

Les personnes atteintes de cette forme de scoliose en souffrent dès la naissance. Elle est due à des troubles du développement graves apparus avant la naissance.

Scoliose métabolique :

Elle est provoquée par les maladies affectant le métabolisme osseux. Exemples : la maladie des os de verre et l'ostéoporose.

Scoliose mésenchymateuse :

Cette forme de scoliose est causée par les maladies affectant le tissu conjonctif, par exemple des cicatrisations trop fortes ou le syndrome de Marfan (= maladie des tissus conjonctifs due à un problème génétique).

Scoliose myopathique :

Cette forme de scoliose est provoquée par les maladies des muscles. Dans ce cas, il s'agit d'une perte musculaire congénitale ou acquise. Cette maladie atteint la zone située entre les différentes vertèbres.

Scoliose post-radiothérapeutique :

Cette forme de scoliose touche les personnes ayant subi une radiothérapie dans leur enfance.

Scoliose statique :

Due à une différence de longueur des membres inférieurs, c'est-à-dire qu'elle est provoquée par le fait que les jambes ont des longueurs différentes.

Scoliose d'origine infectieuse :

Elle est provoquée par une infection grave au niveau des vertèbres.

Scoliose post-traumatique :

Ce type de scoliose survient suite à des accidents graves ou à de lourdes chutes.

Conséquences de la scoliose :

Une usure précoce de la colonne vertébrale au niveau des disques intervertébraux et des vertèbres est la conséquence principale chez les personnes souffrant de scoliose depuis plusieurs années. Il peut en résulter une hernie discale ou un enraidissement toujours croissant de la colonne vertébrale. Le patient risque alors d'être invalide jusqu'à la fin de ses jours.

La déformation de la colonne vertébrale entraîne également une usure précoce des hanches et de l'articulation du genou. La mobilité des articulations touchées s'en retrouvera alors toujours plus réduite.

La déformation de la colonne vertébrale entraîne un raccourcissement du tronc et ainsi une réduction du thorax et de l'abdomen. Cela peut entraver le bon fonctionnement de différents organes internes, comme les poumons, les reins, le cœur et les intestins. Les performances de système cardiovasculaire s'en retrouvent souvent particulièrement impactées.

Astuces et conseils allnatura

Les matelas à adopter et à ne pas adopter en cas de scoliose :

Bonne et mauvaise position

surface trop ferme mauvaise position : le matelas est trop ferme ; la colonne vertébrale est tordue, ce qui engendre des douleurs dorsales.
surface trop molle mauvaise position : le matelas est trop mou ; la colonne vertébrale s'affaisse et est tordue. Cela engendre une fois de plus des douleurs dorsales.
position parfaite bonne position : matelas avec un niveau de fermeté variable et une élasticité point par point élevée ; la colonne vertébrale est bien droite et détendue, et vous pouvez dormir sans douleur.

Afin d'obtenir un positionnement corporel optimal et anatomiquement correct tout en soulageant la colonne vertébrale, chez allnatura, nous utilisons des âmes en latex naturel avec plusieurs zones et obtenons ainsi de très bons résultats pour le client.

Cet article est destiné à votre information générale uniquement et ne doit pas servir de base à l'autodiagnostic ou à l'autotraitement. Bien entendu, celui-ci ne peut pas remplacer une visite chez le médecin.

Découvrez ici directement notre gamme

Système de couchage

Voici notre système de couchage : la combinaison d'un module de suspension spécial et d'un matelas en latex naturel ultra souple sélectionné pour une adaptation parfaite à votre corps et une position allongée sans points de pression.

Sommiers à lattes électriques

allnatura vous propose également des sommier à lattes réglables sans paliers grâce à un système électrique. Ces sommiers à lattes ont été spécialement conçus pour les utilisations intensives.

chargement

Un moment s'il vous plaît